Le ciel économique s'effondre: la psychologie positive peut-elle aider?


Toutes Les Nouvelles

malheur à toi (1) .jpgPeut-être parce que New York est la capitale financière du monde, l'angoisse face à l'économie est partout. À Starbucks, les gens sont assis en lisant le Wall Street Journal et chaque mouvement hésitant du Dow provoque une panique collective ou un soupir de soulagement. . . Dans cet environnement, comment la psychologie positive peut-elle aider?

Dans leur livre Le facteur de résilience: 7 clés pour trouver votre force intérieure et surmonter les obstacles de la vie (Broché) Karen Reivich, Ph.D. et Andrew Schatte, Ph.D. faire valoir que la résilience est un ingrédient clé du bonheur et un moyen essentiel de s'adapter et de triompher des adversités de la vie. Une compétence spécifique dont ils parlent appelée & ldquo; Mettre en perspective & rdquo; est un outil parfait pour ces temps. Il est conçu pour aborder les croyances sur les implications d'une adversité et guider les individus vers une manière plus précise de la penser. Cela fonctionne en exposant la chaîne de pensée catastrophique quicourse-en-montée-2-sm.jpgsort de l'adversité, la remplaçant par un ensemble de croyances plus réalistes. Après avoir identifié l'adversité - dans ce cas, le déclin précipité du marché boursier -, passez quelques minutes à écrire toutes vos pires croyances sur les événements qui en résulteront, dans une chaîne étape par étape. Dans cet exemple, la chaîne peut commencer par la croyance que & ldquo; je & rsquo; vais perdre de l'argent & rdquo; et cela peut se terminer par «Je vivrai sous un pont».


L'étape suivante consiste à estimer la probabilité de ces craintes. Répétez le même processus pour une liste distincte des meilleures hypothèses. Cela peut commencer par l'idée que le marché se stabilisera et se terminer par la recherche d'un billet de loterie dans la rue qui fera de vous un millionnaire instantané. Évaluez les probabilités de chaque étape de cette chaîne, puis passez quelques minutes à composer une liste des résultats les plus probables. En utilisant cette liste, il sera plus facile de se concentrer sur le problème et de commencer à créer des solutions. & ldquo; Mise en perspective & rdquo; peut aider à apaiser l'anxiété en modifiant les croyances catastrophiques sur l'avenir.



gailschneider.jpg

Photo gracieuseté de Sun Star

La recherche en psychologie positive a montréle lien puissant entre le bien-être physique et le bien-être émotionnel. Dans son livre Spark: The Revolutionary New Science of Exercise and the Brain (Couverture rigide) , John J. Ratey, M.D. examine le lien entre l'esprit et le corps des recherches qui montrent que l'exercice physique est aussi efficace pour modifier l'humeur que les antidépresseurs. Bouger peut aider à créer un esprit calme et concentré dans les moments anxieux. Alors, allez à la salle de sport pour un entraînement aérobique et vous vous sentirez probablement beaucoup mieux - tant que vous ne regardez pas CNBC!

Un autre outil éprouvé pour augmenter le bien-être est la pleine conscience, qui a été décrite comme un don du présent - l'ici et maintenant. Ellen Langer , Professeur au Département de psychologie de l'Université Harvard déclare qu'en augmentant la pleine conscience, nous échappons à des mentalités rigides et notre comportement peut être guidé plutôt que gouverné. Ses recherches montrent que l'augmentation de la pleine conscience se traduit par «une plus grande compétence, santé et longévité, un affect positif, une créativité et un charisme et une réduction de l'épuisement professionnel, pour ne citer que quelques-uns des résultats». Une façon d'augmenter la pleine conscience est par la pratique de la méditation où l'attention est focalisée sur une intention consciente d'abandonner les jugements et de s'ouvrir à une expérience plus tolérante, patiente et confiante du présent.

Enfin, en période d'adversité, la recherche en psychologie positive montre que la présence de relations interpersonnelles chaleureuses et solidaires est fortement corrélée aux résultats en matière de bien-être. Des études suggèrent que parmi les nombreux facteurs qui influencent le bonheur, la parenté est au sommet ou presque en tête de liste (Argyle 1987). Un de mes professeurs de psychologie positive a résumé ce concept en trois mots simples: Other People Matter.

Ainsi, lorsque le marché est volatil et que les nouvelles économiques sont désastreuses, essayez de réduire le niveau d'anxiété en «mettant en perspective», & rdquo; devenir plus actif physiquement, cultiver la pleine conscience pour être présent à ce moment sans ruminer sur ce qui pourrait arriver dans le futur et augmenter vos interactions sociales. La psychologie positive ne peut pas contrôler la direction du Dow, mais elle peut simplement changer la façon dont vous y pensez.


Les références:

- Argyle, M. (1987). La psychologie du bonheur. Londres: Methuen.
- Langer, E. (2005). Bien-être: Mindfulness versus évaluation positive. Dans C.R. Snyder et S.J. Lopez (Eds.), Handbook of positive psychology (pp.214-230). New York: Presse d'université d'Oxford.
- Ratey, John J. M.D., (2008). Étincelle. New York: Little Brown and Company.
- Reivich, K. et Schatte, A. (2003). Le facteur de résilience. New York: Livres de Broadway.

Gail A. Schneider, J.D., MAPP,apporte à la psychologie positive une vaste expérience du monde des grandes entreprises. Après une carrière de 20 ans chez JPMorgan Chase où elle était Vice-Présidente Exécutive, elle écrit et développe aujourd'hui un atelier sur les enjeux des transitions de vie et la recherche de sens et de sens à la quarantaine. Envoyez un e-mail à Gail ici.


Cet article a été publié pour la première fois dans Nouvelles quotidiennes de psychologie positive