Le bref sermon du pasteur sur «Multiplier le bien» aide à abolir plus de 46 millions de dollars de dette médicale


Toutes Les Nouvelles

Un sermon de 3 minutes d'un pasteur d'église de l'Ohio sur la multiplication des bénédictions a réussi à effacer des millions de dollars de dettes médicales.

De retour en novembre, Brian Tome, pasteur principal de Crossroads Church Raconté sa congrégation basée à Cincinnati qu'ils pourraient aider à alléger la dette médicale des familles américaines en faisant un don de 1 $ via une ligne téléphonique. Pour chaque dollar donné, l'organisme de bienfaisance partenaire de l'église Dette médicale RIP pourrait rembourser 100 $ de dettes médicales.


La conférence de Tome étant également diffusée en direct en ligne, des donateurs de l’Ohio, du Kentucky, de l’Indiana et du Tennessee ont collectivement réussi à collecter 465 000 dollars, ce qui a supprimé plus de 46,5 millions de dollars de dettes.



Parce que RIP Medical Debt efface la dette en fonction du code postal des dons individuels, la majeure partie des dons a été utilisée pour libérer 41 233 ménages de l'Ohio de leurs dettes sur 103 codes postaux.


EN RELATION: Les titulaires de cartes de crédit canadiennes sont «aux anges» avec la décision de Chase Bank d’annuler la dette impayée

Bien que la collecte de fonds ait eu lieu en novembre, l'église n'a annoncé que récemment le plein impact de sa campagne cette semaine.

Victor Martinez, un membre du personnel de l'église d'Oakley, RacontéLa Cincinnati Enquirer que les responsables de l'église ont négligé de faire connaître l'initiative parce qu'ils voulaient rester concentrés sur leur congrégation compatissante.

«Jésus, avant que nous sachions qui il était, il est mort pour nous, pour pardonner notre dette», a déclaré Martinez. «Et ici, nous ne savons pas qui sont ces gens, et nous mettons cet argent pour que leur dette soit remise.»


(REGARDERla couverture de l'actualité ci-dessous) -photo par Église Crossroads

Multipliez le bien en partageant les nouvelles avec vos amis sur les réseaux sociaux…