L'un des sites les plus pollués aux États-Unis pour devenir une communauté de technologie verte


Toutes Les Nouvelles

hunterspoint-shipyard-vision.jpgUn chantier naval de 140 ans dans la baie de San Francisco, laissé pour mort au début des années 1970 en tant que friche radioactive contaminée par des métaux lourds, doit renaître en tant qu'entreprise verte urbaine et quartier résidentiel avec parcs et magasins ainsi qu'une technologie verte. complexe pour accueillir un groupe de réflexion des Nations Unies sur le changement climatique et les technologies durables.

Autrefois la plus grande installation de l'armée américaine pour la recherche nucléaire appliquée, le chantier naval de Hunters Point a subi un nettoyage de 500 millions de dollars de ses 417 acres depuis le début des années 1990, sous la direction de l'Agence de protection de l'environnement.


Le Pacte mondial des Nations Unies, lancé en 2000 pour trouver des solutions vertes aux défis environnementaux du monde, ouvrira le nouveau Centre de durabilité en 2012 avec le soutien du Programme des Nations Unies pour l'environnement.



«La Californie, en général, et San Francisco, en particulier, sont à l'avant-garde de la durabilité environnementale depuis de nombreuses années et tous les bons ingrédients se trouvent ici, & rdquo; a déclaré Gavin Power, directeur adjoint du Pacte mondial des Nations Unies, «avec une importance supplémentaire que San Francisco est le berceau des Nations Unies (en 1946). & rdquo;

Établi en tant que chantier naval commercial en 1870, Hunters Point a été approprié par la marine américaine et a joué un rôle essentiel pendant la Seconde Guerre mondiale.Après la guerre, il abrita le Laboratoire de défense radiologique navale.

La conception et la construction du nouveau quartier des logements et des affaires sont dirigées par Lennar Urban avec l’approbation d’un groupe consultatif de citoyens. Au total, 1400 logements sont prévus pour la première phase à la nouvelle communauté Shipyard . Le coulage des fondations de la première série de résidences devrait débuter fin 2009.