Les décès dus à la rougeole ont été considérablement réduits de 74% dans le monde


Toutes Les Nouvelles

rougeole-coups-dpr.jpgLes décès dus à la rougeole ont chuté d'environ 74% dans le monde depuis 2000, ont annoncé hier les Nations Unies. Grâce à l'amélioration des activités de routine et de vaccination, le nombre de personnes qui meurent chaque année de la rougeole est passé de 750 000 à 197 000 entre 2000 et 2007.

Au cours de la même période, les efforts massifs déployés par les pays de la Méditerranée orientale - dont l'Afghanistan, le Pakistan, la Somalie et le Soudan - ont réduit le nombre de décès dus à la rougeole de 96 000 à 10 000, atteignant trois ans à l'avance l'objectif de l'ONU de réduire de 90% le nombre de décès dus à la rougeole. Ces succès majeurs résultent de l'intensification des campagnes de vaccination, avec plus du double du nombre d'enfants vaccinés en 2007 par rapport à l'année précédente, grâce au travail acharné des gouvernements nationaux, des volontaires et des partenaires de l'Initiative contre la rougeole.


& ldquo; Les pays doivent planifier et budgétiser des campagnes nationales périodiques de vaccination contre la rougeole pour s'assurer que tous les enfants sont protégés par la vaccination. Si cela n'est pas fait systématiquement, nous pourrions voir un renversement des gains réalisés, & rdquo; il ajouta.



Les progrès ont été annoncés lors d'une conférence de presse le 4 décembre par les partenaires de l'Initiative contre la rougeole - le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, la Fondation des Nations Unies et l'OMS, ainsi que la Croix-Rouge américaine et les Centers for Disease Control and Prevention of (CDC) - avant le rapport de l'OMS d'aujourd'hui, qui comprendra les dernières données sur la mortalité par rougeole.

Bien que plus de 3,6 millions de vies aient été sauvées, la rougeole est toujours l'un des principaux meurtriers d'enfants dans le monde, avec environ 540 morts chaque jour de la maladie, selon l'Initiative.

L'Afrique a connu la plus forte diminution des décès dus à la rougeole, représentant environ 63% de la réduction des décès dans le monde au cours de la période de huit ans.

En 2007, cependant, des flambées de rougeole sont survenues dans un certain nombre de pays africains en raison de lacunes dans la couverture vaccinale, ce qui renforce la nécessité de rester vigilant contre la maladie. Sur les 197 000 décès dus à la rougeole estimés en 2007, 90%, soit 177 000 environ, étaient des enfants décédés avant leur cinquième anniversaire.

L'Asie du Sud-Est n'a connu qu'une baisse de 42% des décès dus à la rougeole en raison du retard dans la mise en œuvre de campagnes de vaccination à grande échelle en Inde, qui représente actuellement les deux tiers des décès dus à la rougeole dans le monde.


Pour atteindre l'objectif de 2010 de réduire de 90% les décès dus à la rougeole dans le monde, il faut s'assurer que tous les enfants reçoivent deux doses du vaccin contre la rougeole, dont une avant leur premier anniversaire, renforcer les systèmes de surveillance de la maladie et fournir un traitement efficace contre la rougeole.

«Les progrès dépendent également de la résolution du déficit de financement considérable,» rdquo; a déclaré Kathy Calvin, vice-présidente exécutive et directrice des opérations de la Fondation des Nations Unies.

«Actuellement, le déficit s'élève à 176 millions de dollars pour 2009-2010, dont 35 millions de dollars sont nécessaires de toute urgence pour 2009. En cette période économique difficile, il est important de se rappeler que la prévention est toujours plus rentable à long terme que le traitement, & rdquo; dit Mme Calvin.

& ldquo; Pour seulement 1 $ par vaccination, la rougeole peut être évitée, & rdquo; elle a ajouté.