Perdu avec Harry Potter


Toutes Les Nouvelles

BLOG DE L'ÉDITEUR-
Je viens de sortir de trois jours blottis avec le dernier (et meilleur) livre de Harry Potter,Les reliques de la mort. Ce dernier chapitre de l'épopée de sept livres livre un chef-d'œuvre d'intrigue et d'émotion. Je ne suis généralement pas un lecteur de fiction. À côté de mon chevet se trouve généralement une petite pile de livres de non-fiction. L'exception est tout week-end d'été lorsqu'un nouveau livre Potter est publié. Chez nous, mon fils et ma fille et moi nous disputons la possession du lourd tome dans une hâte de nous laisser captiver par la dernière escapade déchirante du sorcier magique et de son équipage. Ce dernier livre ne déçoit pas…

Chaque chapitre de Harry Potter et Les reliques de la mort , semblait-il, déchiré le cœur, puis fit basculer le lecteur dans un autre coin dans un tour de montagnes russes qui pressait les sens avec joie et douceur. J'ai souvent ri aux éclats, acclamé et crié, et pompé l'air avec le plaisir diabolique qui est livré par pure surprise. J'ai laissé des tas de tissus froissés dans mon sillage.


J'invite tous les adultes et les enfants à se lancer dans la série dès le début (et à ne pas voir le film correspondant sans lire l'original). Si vous êtes un navetteur, vous voudrez peut-être acquérir les CD de la série pour jouer sur le chemin du travail.



L'auteur J. K. Rowling a créé des personnages si attachants et des histoires fascinantes qu'elle mérite en fait le battage et le battage médiatique des soirées de sortie de minuit - ainsi que nos remerciements pour avoir incité de nombreux jeunes à lire une bonne histoire. Notre famille a eu beaucoup de plaisir à lire plusieurs des livres à haute voix, passant les gros volumes entre nous tout en brandissant des accents écossais comme Hagrid et dégoulinant de sarcasme dramatique comme Snape.

Cristina, ma stagiaire d'été, m'a dit qu'elle venait de recevoir le premier livre de la série d'un copain d'université qui l'a invitée à se lancer et à vivre le plaisir du début à la fin. Ses amis ont tous adoré le dernier - et malheureusement - dernier livre.

Du bon côté, je peux maintenant retourner au travail…