L'Irak engage 30 millions de dollars pour les enfants


Toutes Les Nouvelles

cérémonie-de-réfugiés-iran.jpgLe gouvernement irakien a engagé 30 millions de dollars cette année dans des projets qui aideront les enfants des zones rurales de la région des marais, une région qui présente certains des pires indicateurs de développement du pays. Cette allocation constitue le premier investissement gouvernemental exclusivement axé sur l'amélioration de la vie des enfants irakiens.

«Il s'agit d'une réalisation majeure du gouvernement car il s'agit du premier investissement en son genre ciblant les enfants non seulement en Irak mais aussi dans le monde», & rdquo; a déclaré Sikander Khan, Représentant de l'UNICEF en Iraq. & ldquo; Cela établit la norme et marquera le début d'une série d'investissements adaptés aux enfants qui aideront à réaliser les droits longtemps privés de tous les enfants irakiens, en améliorant en particulier leurs perspectives de survie et à développer pleinement leurs capacités. & rdquo;


Quelque 34 pour cent des femmes des marais sont analphabètes, contre 24 pour cent au niveau national, et le taux de scolarisation dans les zones rurales de la région est au moins 30 pour cent inférieur à celui des zones urbaines. Environ 81 pour cent des ménages ne sont pas connectés au réseau général d'eau, contre 26 pour cent au niveau national avec, dans certains villages, jusqu'à 99 pour cent des personnes dépendant de l'eau potable pour être livrée par camion.



& ldquo; La situation actuelle des enfants dans les marais est inacceptable, & rdquo; a déclaré Hassan Al-Sari, ministre d'État chargé des affaires des marais. «Grâce à cet investissement, nous commencerons à améliorer le bien-être des enfants de la région afin que beaucoup d’autres puissent aller à l’école et que des milliers de personnes aient accès à l’eau potable».


Faisant partie de l'Initiative des enfants des marais, ce nouvel investissement gouvernemental soutiendra des projets dans les zones rurales les plus pauvres des marais où les enfants sont les plus vulnérables. Dans les zones rurales des districts de Marshlands dans les gouvernorats de Bassora, Misan et Thiqar, 70 stations d'eau seront réhabilitées pour fournir de l'eau potable à environ 250 000 personnes, dont environ 125 000 enfants particulièrement vulnérables aux maladies d'origine hydrique.

En outre, 48 écoles seront construites pour permettre l'accès à l'éducation à environ 12 000 enfants.

L’UNICEF appuiera le Gouvernement iraquien dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets pour s’assurer qu’ils sont de la plus haute qualité et qu’ils auront le plus grand impact sur les enfants. Les projets devraient démarrer dans les mois à venir.