Le programme Villes propres économise 375 millions de gallons de gaz en 2006


Toutes Les Nouvelles

Les coalitions Clean Cities à travers le pays ont économisé l'équivalent de 375 millions de gallons d'essence en 2006 - 50 pour cent de plus que les 250 millions de gallons en 2005 - en transformant les flottes de véhicules gouvernementaux et privés en formes de transport plus écoénergétiques et plus propres.

Selon un rapport récent du National Renewable Energy Laboratory du Département américain de l’énergie, si les progrès actuels


continue, les coalitions Clean Cities seront sur la bonne voie pour atteindre 3,2 milliards de gallons d'essence économisés en 2020, dépassant leur objectif établi de 700 millions de gallons.



Clean Cities, dans le cadre de l'Office de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables, dispose d'un réseau de 90 coalitions de volontaires, qui développent des partenariats public / privé pour promouvoir les carburants alternatifs et les véhicules avancés, les mélanges de carburants, l'économie de carburant, les véhicules hybrides et la réduction du ralenti.

Selon le récent rapport:

  • Carburant alternatiffourni 71 pour cent des économies d'essence de 2006. 30% de ce montant provenait de l'utilisation de gaz naturel comprimé, principalement dans les véhicules lourds.
  • L'utilisation du E85, un mélange de 85 pour cent d'éthanol et de 15 pour cent d'essence, a augmenté considérablement en 2006, en grande partie parce que le nombre de stations E85 a doublé - de 436 à 995 - dans l'année. L'E85 représentait 24 pour cent du remplacement de l'essence des carburants de remplacement en 2006.
  • 44000 véhicules électriques hybrides ont été acquisen 2006, une augmentation de 61% par rapport aux 17 100 VHE achetés en 2005. L'utilisation du VHE a représenté le déplacement d'environ 9 millions de gallons d'essence.
  • jeréduction de dleCes efforts ont permis d'économiser 8,4 millions de gallons d'essence en 2006, dont 1,2 million de gallons d'électrification des relais routiers.
  • Près de 2 millions de gallons ont été économisés parréduire le nombre de kilomètres parcourus.

«Les progrès significatifs réalisés par Clean Cities en 2006 montrent un engagement impressionnant de la part des membres de notre coalition», a déclaré le directeur des villes propres du ministère de l'Énergie (DOE), Dennis A. Smith.

L'étude a été compilée à partir de rapports volontaires qui représentent un sous-ensemble des activités en cours dans tout le pays et indique l'impact des coalitions et leurs priorités.

Grâce à ses près de 90 coalitions, Villes propres travaille avec des partenaires gouvernementaux et industriels (agences locales, étatiques et fédérales; ministères de la santé publique et des transports; agences de transport en commun et autres bureaux gouvernementaux; ainsi qu'avec des constructeurs automobiles, des concessionnaires automobiles, des fournisseurs de carburant, des services publics, des flottes publiques et privées, des groupes d'entreprises communautaires et associations professionnelles) pour accroître la sécurité économique, environnementale et énergétique du pays en réduisant la consommation de pétrole dans le secteur des transports.


Clean Cities relève le défi d'éloigner les États-Unis des infrastructures et des pratiques qui contribuent à la dépendance vis-à-vis du pétrole importé et vers l'indépendance et la sécurité énergétiques dans le Programme des technologies des véhicules de l’Office de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables du DOE.