Engagement de 500 millions de dollars pour inverser l'obésité infantile aux États-Unis


Toutes Les Nouvelles

La Fondation Robert Wood Johnson a annoncé aujourd'hui qu'elle s'engagerait au moins 500 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour lutter contre l'obésité infantile. L’objectif est d’inverser l’épidémie d’ici 2015 et de donner un sérieux au problème, en le qualifiant d’une des menaces de santé publique les plus urgentes auxquelles les États-Unis sont confrontés…

Au cours des quatre dernières décennies, les taux d'obésité ont grimpé en flèche dans tous les groupes d'âge, plus que quadruplant chez les enfants de 6 à 11 ans. Aujourd'hui, plus de 33 pour cent des enfants et adolescents - environ 25 millions d'enfants - sont en surpoids ou obèses.


La prévention de l'obésité pendant l'enfance est essentielle, car les habitudes qui se sont formées lorsque les jeunes sont souvent reportées à l'âge adulte. La recherche montre que les adolescents en surpoids ont jusqu'à 80% de chances de devenir des adultes en surpoids ou obèses. L'apparition précoce de l'obésité entraîne l'apparition précoce de maladies connexes, telles que le diabète de type 2, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et certains types de cancer.



En plus des conséquences néfastes sur la santé de notre pays, l’obésité constitue également une menace financière considérable pour notre économie et notre système de soins de santé. On estime que l’épidémie d’obésité coûte à notre pays 117 milliards de dollars par an en soins de santé directs et en perte de productivité. L'obésité infantile à elle seule a un prix énorme - jusqu'à 14 milliards de dollars par an en coûts directs de soins de santé pour traiter les enfants.

«Il s'agit d'une crise entièrement américaine», a déclaré Risa Lavizzo-Mourey, M.D., M.B.A., présidente-directrice générale de la fondation. «Cela affecte tous les Américains et il faudra que toute l'Amérique travaille ensemble pour renverser la situation.

La fondation se concentrera sur l'augmentation des aliments sains abordables dans les épiceries et les repas scolaires et sur les possibilités de faire plus d'activité physique dans les parcs et dans les écoles, dont beaucoup ont abandonné les cours d'éducation physique au profit de normes d'apprentissage.

Il mettra un accent particulier sur l'atteinte des enfants les plus à risque d'obésité et de problèmes de santé connexes: les enfants afro-américains, latinos, amérindiens, asiatiques américains et insulaires du Pacifique vivant dans des communautés à faible revenu.

L'engagement de 500 millions de dollars s'appuiera sur les travaux existants de la Fondation, les efforts visant à ramener les supermarchés dans les communautés mal desservies et les programmes visant à améliorer la nutrition, l'activité physique et le bien-être du personnel dans les écoles du pays. La Fondation investit également dans la recherche pour déterminer quels changements dans les environnements scolaires et communautaires sont les plus efficaces pour accroître l'activité physique et améliorer la nutrition des enfants.
( Visitez leur site Web pour aider )